LB

News

Ninja Fat

Tous m'appellent ninja fat,
Ninja fat le gros ninja
Plus agile que bouda
Moi, j't'agite mon bout de gras

Un nunjaku c'est double bâtons
Le mien double mentons
J'ai jamais vu mes pieds j'avance à tâtons,
Mais je peux te taper plus d'un marathon

Tu peux le dire j'en fais des tonnes,
Mais reste pas près de moi quand ça détonne
J'en ai rien à foutre que mes seins t'étonnent 
Et Mon bide? j'bétonne!

J'stock plus d'énergie dans mes bourrelets
Qu'une centrale en créée en une journée
J’ai l’coup de foudre pour l’éclair fourré,
J’suis une sorte d’électron boursouflé!

Quand ninja fat attaque
Tu finis à quatre pattes
Si t’es lent quatre claques,
Féculent plat de pattes

La force de 300 spartiates
Ça ce compte en yottawatts
Eh David! Goliath is back,
Nourrit d'influences asiates.

Tous l’appellent Ninja Fat,
Ninja Fat le gros Ninja
Plus agile, qu’un gros chat
qui gère mal, son surpoids

Super-héro exceptionnel
Casting raté pour Marvel
De toute façon c’est qu’des comiques
  Ils finissent tous aux Assédic

Sa silhouette n’est pas délimitée
comme celle d’une bombasse limitée
Ne cherche pas à l’imiter
Tu risque de finir émietté

Si un jour t’es en détresse
ne qui cries pas comme une fillette
cacahuètes et boules de graisses
Sont ses super-pouvoirs t’inquiètes

Quand ninja fat attaque
Tu finis à quatre pattes
Si t’es lent quatre claques,
Féculent plat de pattes

La force de 300 spartiates
Ça ce compte en yottawatts
Eh David! Goliath is back,
Nourrit d'influences asiates.

Oublie quelconques fractures
J'ai une grosse ossature
Ma noire ceinture sature
Ça fait longtemps que ça dure

Une posture d’imposteur,
Le gros lard au grand écart
Toi le post-it moi le poster
Désolé de te décevoir

Mon postérieur te prosterne,
Comme le son de cette prose terne
Pas besoin d’être affuté,
Pour peu que je reste futé.

Je n’ai pas de Shurik’n, 
moi, J’n’envoie que du lourd
Sponsorisé McCain,
13 minutes au four.

Instagram

Subscribe

Pour recevoir une notification par mail à chaque nouvelle news

logo_lb